mardi 6 décembre 2011

Hello darkness, my old friend




Les différences mineures ne sont pas des distinctions de l’âme. Si j’étais la reine du monde restreint auquel j’appartenais, c’était par une synthèse de toutes les différences mineures auxquelles mon entourage aspirait. Amplifiées de tous les côtés, portées sous formes de parures et épiques de mille et une façons.

Les différences mineures sont ce dont tout le monde parle. Des problèmes aux aventures. Elles sont à travers lesquelles l’égoïsme et l’égocentrisme se reflètent par la fidélité et la confiance, par l’amitié et la compassion. En tant que reine du monde, l’on se doit d’en être une rétrospective, un semblant, version grandiose. L’on se nourri d’envie et de jalousies de toutes sortes, de mutineries échouées et de batailles que l’on gagne toujours et injustement. Mais vient le temps où l’envie du monde que l’on sali d’une désinvolture amère n’est plus consommable, avarié par nos propres vices.

Alors quoi de mieux que de renier nos origines et de cracher sur notre passé. D’éliminer les dites amitiés unes par unes ainsi que les valeurs sottes et lourdes auxquelles elles nous attachent. Pourquoi ne pas souiller toutes les idées reçues au profit de l’expérience de l’individualité à l’état pur. La pensée unique, la distinction de l’âme. Peu importe la tache laissée sur le monde, faire disparaître ceux qui gravitent.


« L’amour de l’humanité est une abstraction à travers laquelle on aime guerre que soit. »

Dostoïevski, l’Idiot








2 commentaires:

Sammy Soldat a dit…

Il existe une chose de mieux, à mon sens, et c'est d'aller encore plus loin. Soit on reste dans cette zone de confort paresseux dicté par l'existence; soit on déchire tout, les amitiés connes, les amours mortes, les faux-culs protectionnistes pédales-à-gaz, les idées, les mornes idées, les idées drabes plates connes.

Ceux qui restent entre les deux ne sont pas des reines, ce deviennent des journalistes désagréables à la sauce Martineau.

- SS

TracyJackson a dit…

superbe blog , les photos sont vraiment belles